dimanche 26 juin 2011

Rencontre avec la famille de Kaboré Adjara

 L'état de leur habitation


Kaboré Adjara l’épouse du chef de ménage, assise devant la maison de 16 tôles, tôlée  à moitié ( 8 tôles ) et occupée par  6 personnes

 
 Maison dont la toiture a été vendue pour organiser les obsèques de sa défunte mère

 
 
Vue intérieure de la maison familiale. Une partie des affaires de s’y trouve: vêtements, chaise, barrique, ...

 
 
La moitié de la maison à 16 tôles est sans toitures. Un rideau pour cacher l’intérieur de la maison ce qu’elle contient

L'histoire de la famille
C’est un ménage composé de huit personnes. Kaboré Adjara est ménagère et  seul son mari survient aux besoins de la famille en vendant des billets de loterie. Le revenu mensuel du ménage est estimé à moins de 25.000 francs CFA. La cour actuellement habité est hérité du défunt grand frère de son époux.
L’état de précarité du ménage se caractérise par : 
  •   Toutes les maisons dans la cour sont en banco et pas totalement crépies. 
  •  Le fait de ne jamais pouvoir construire une maison.
  •    La toiture de la maison enlevé et vendu pour pouvoir organiser les obsèques  de la mère du chef de ménage.
  • Il y a donc deux maisons de huit tôles qui demandent à être tôlées et crépies.
  •    La maison de huit tôles qui auparavant était une maison de 16 tôles a été tôlée à moitié et est habité par six personnes.
  •  Le mur de la devanture de la concession et les murs des toilettes sont à moitié effondrés.
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire