vendredi 19 juillet 2013

Article sur la famille NIKIEMA


« Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences. »  
                                                                                            Françoise Dolto


                                                                                            


Rénover pour redonner espoir


            Rencontre avec la famille NIKIEMA  
Photo yaam so: Mme NIKIEMA sous son hangar

Je m’appelle Madame NIKIEMA et je suis monogame, mère de six (06) enfants. L’équipe de YAAM Solidarité a commencé nos constructions ici à Pissy il y a une année.
Au départ, YAAM Solidarité  a aidé ma famille à travers la réfection du toit de notre maison et la réhabilitation de nos murs extérieurs.






Photo yam so: le mur construit
         
Ensuite, elle nous a aidés à la construction de notre mur de clôture et de nos nouvelles toilettes( latrines, douche). Cela a été un très grand soulagement car à présent notre maison est assainie et avec cette réhabilitation l'ensemble de la maison est consolidée.
Aussi mon fils a bénéficier de la formation en maçonnerie et grâce à sa petite expérience, il a pris l'initiative de construire lui-même sa petite dépendance.




Photo yaam so: Prise de vue des toilettes rénovées

Je tiens personnellement à remercier toute l’équipe de YAAM qui n’a ménagé aucun effort pour construire un hangar où j’exerce mon commerce car depuis lors, la vente de mes galettes se passe dans un cadre propice et bien aménagé. Désormais, je suis à l’abri du vent et de la pluie et cela grâce à la bonne volonté de YAAM Solidarité et sincèrement j’en suis fière.


 






" Une société ne peut progresser en complexité que si elle progresse en solidarité. " Edgar Morin.



                           





 

                                                                                                                             
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire