lundi 27 février 2012

L’après formation : les jeunes font leurs preuves sur le terrain.


C’est un groupe de jeunes très motivés qui a investi les chantiers des familles bénéficiaires du projet Yaam solidarité au lendemain de la formation dispensée par l’expert de CRAterre sur les techniques de construction en terre. D’un chantier plus restreint et administré, ils sont passés à une situation réelle à grande échelle.

Subséquemment  à la formation sur les techniques constructives en matériaux locaux dont ont bénéficié les 20 jeunes de l’association Yaam solidarité du  31 octobre au 8 novembre 2011, c’est une dizaine d’entre eux qui ont répondu présent  et apte à poursuivre le projet. Cela en participant de façon active à l’édification et à la réhabilitation des habitats de leurs familles.
Ces jeunes ayant brossés les bases de la construction en terre, s’améliorent davantage en maniant la pelle et la truelle pour redonner forme aux habitats en ruine.
Du lundi au samedi, de 8h à 16h, ces jeunes investissent de leur temps et de leur énergie pour donner plus d’expérience à leur formation de base et redonner le sourir aux différentes familles. Un perfectionnement qui s’affine peu à peu dans les différentes étapes de la construction  que sont:

          -La confection de briques d’adobe pleines ou en U

       - La construction de mur de clôture en intégrant les principes de fondations, de soubassement, de chaînage et de couverture

        - L’édification de maison neuve depuis le repérage des fondations jusqu’à la toiture,  en abordant les règles fondamentales de la construction terre.

        - La réhabilitation de toiture, des fissures et des ouvertures

C'est un résultat impressionnant qui est donné de constater  présentement sur 5 habitats (famille ZONGO, famille NANA, famille KABORE, famille CONGO, famille TONDE et OUEDRAOGO) en attendant d'entamer les 15 autres chantiers. 
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire